Retour au blog
7 Jan

Le marché immobilier à Toronto ralentit

Nouvelles hypothécaires

Publié par: Frederic Pichette

Publié le 04/01/2019 à 13:57

Le nombre de maisons vendues dans la région de Toronto a diminué en 2018, de même que le nombre de nouvelles inscriptions sur le marché, alors que les acheteurs et les vendeurs s’ajustent aux taux d’intérêt plus élevés et aux règles plus strictes en matière de prêt hypothécaire.

Selon la chambre immobilière de Toronto, un total de 77 426 transactions résidentielles ont été enregistrées l’an dernier par l’entremise de son système interagences (MLS), ce qui représente une baisse de 16,1 % par rapport aux 92 263 ventes réalisées en 2017.

La chambre a souligné vendredi que le nombre total de nouvelles inscriptions avait également diminué, reculant de 12,7 % pour s’établir à 155 823 en 2018.

Entre-temps, le prix de vente moyen de tous les types de biens immobiliers dans la région du Grand Toronto a diminué de 4,3 % pour s’établir à 787 300 $.

La chambre immobilière de Toronto, qui représente plus de 52 000 agents immobiliers dans la région, a indiqué que le nombre de ventes en décembre avait diminué de 22,5 % à 3781, comparativement

à 4876 le même mois l’an dernier.

Le prix de vente moyen en décembre a augmenté de 2,1 %, passant de 734 847 $ à 750 180 $ par rapport à décembre 2017.